Taux de testosterone

Comment connaitre son taux de testostérone ?

La testostérone. Tout le monde en a déjà entendu parlé. Elle est bien souvent associée à la virilité et au mâle alpha. Mais qu’est ce que la testostérone réellement ?

Hormone naturellement secrétée par l’organisme masculin, elle influe essentiellement sur la virilité et la libido. Ce sont les testicules qui sont le siège de sa production. Mais avec le temps, cette production décroit.

Mais alors comment connaitre son taux de testostérone ? Peut-on la mesurer facilement et efficacement ? Et peut-on influer sur son taux de testostérone ? Autant de questions auxquelles nous allons répondre.

Qu’est ce que la testostérone ?

Avant d’en connaitre son taux, rappelons avant tout ce qu’est la testostérone. Même si elle est définit comme l’hormone masculine de référence, elle est également présente chez la femme (dans une quantité beaucoup plus faible). Il s’agit d’une hormone qui est produite par les testicules de l’homme, et chez les ovaires pour les femmes. Et pour les deux sexes, les glandes surrénales jouent également un rôle dans la production de testostérone.

La testostérone est notamment responsable du développement de nombreuses caractéristiques physiques et mentales chez l’homme. On peut notamment citer la croissance des organes génitaux, la mue de la voie ou encore la pilosité. Mais elle joue également un rôle dans la spermatogénèse, l’accroissement de la masse musculaire ou encore la libido.

Autrement dit, un taux de testostérone trop faible peut avoir un impact sur vos érections, mais pas que. D’où l’importance de connaitre son niveau.

Comment connaitre son taux de testostérone : les moyens de mesure

Comme nous l’indiquions en introduction, la testostérone est une hormone stéroide, masculine par excellence. On la retrouve dans le sang. De ce fait, pour pouvoir mesurer correctement la testostérone, le meilleur moyen est une analyse de sang.

Dans 99% des cas, c’est la méthode qui vous sera prescrite afin de connaitre votre niveau de testostérone. Mais attention, c’est un médecin ou un laboratoire qui vous fera la prescription pour cela.

Grâce à la prise de sang, il est donc possible de mesurer votre taux de testostérone, dont l’unité est le nmol/L. Selon les laboratoires, cette mesure peut varier, mais une testostérone considérée comme normale, est comprise entre 8.2 et 34.6 nmol/L. Chez la femme, cette valeur est de 0.3-3.0 nmol/L.

Pour le test sanguin, on préférera le matin. En effet, c’est à ce moment que la testostérone libre est la plus importante. C’est d’ailleurs ce qui explique les érections matinales.

connaitre son taux de testostérone

Cependant, depuis quelques temps, il existe une autre méthode : le test salivaire. Cette méthode n’est pas encore très populaire, mais elle se révèle pourtant fiable. De ce fait, elle devrait se répandre de plus en plus dans les années à venir.

Dans tous les cas, les résultats permettront à votre médecin de pouvoir tirer de premières conclusions. En cas de taux de testostérone trop faible, ce dernier pourra vous faire passer des tests complémentaires pour comprendre d’où vient le problème.

Quelles sont les conséquences d’un manque de testostérone ?

L’importance de la testostérone n’est plus à démontrer, notamment pour la gente masculine. Cependant, dans le cas d’une baisse ou d’un manque de testostérone, quelles sont les conséquences sur l’organisme ?

Voici ce que l’on peut constater en cas de déficit de cette hormone :

  • Baisse de la libido
  • Plus de difficultés à avoir une érection forte
  • Baisse des performances musculaires
  • Sauts d’humeur et agressivité
  • Prise de poids facilitée
  • Troubles du sommeil
Niveaux de testostérone

Comment augmenter son taux de testostérone ?

Les conséquences d’une baisse du taux de testostérone a donc des conséquences assez importantes. Aussi, afin de ne pas ressentir ces aspects, il existe des solutions afin de retrouver un niveau hormonal correct. Et certaines solutions naturelles sont suffisantes pour retrouver un taux de testostérone normal :

  • Une bonne hygiène de vie : cela peut paraitre évident, mais il s’agit pourtant d’un point crucial. La consommation d’alcool et/ou de cigarettes empêche une bonne circulation sanguine. Et quand on sait que la testostérone est dans le sang, on comprend que cette circulation est essentielle.
  • Ne pas avoir de surpoids : plus ou moins en corrélation avec le point précédent, la prise de poids peut réduire le taux de testostérone. Plus une personne est grosse et plus son niveau de testostérone est faible. Dans ce cas, il est important d’avoir une bonne hygiène de vie, de manger correctement et de pratiquer une activité sportive.
  • Réduire son stress : là encore, voilà un facteur qui réduit la testostérone dans votre corps. Il est donc important de se vider l’esprit, et la pratique d’une activité sportive ou de relaxation peut aider à se sentir mieux.

Bien évidemment, si vous constatez la baisse de votre niveau de testostérone, il est grandement conseillé de consulter un spécialiste. Cependant, ces premiers éléments peuvent vous aider à améliorer le niveau de cette hormone dans votre corps. Ce sont des solutions simples à mettre en place et qui, dans tous les cas, seront bénéfiques pour votre santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.